Le bois : sécuritaire

Une construction en bois est sécuritaire en plusieurs points.

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, le bois résiste très bien en cas d'incendie.
Il est en effet plus résistant la chaleur et possède quelques caractéristiques plus favorables que l'acier ou le béton.
Sa dilatation thermique est très faible (environ 1/3 de celle de l’acier et du béton).
C'est dire que les éléments en bois se déforment très peu et les assemblages restent stables.
Alors que l'acier perd sa résistance mécanique au contact du feu, le bois, lui ne s'enflamme qu' 365° et se consume lentement, tout en gardant ses propriétés porteuses.
De ce fait, il n'y a pas de risque d'effondrement immédiat.
Le bois possède aussi l’avantage de ne pas dégager de gaz toxiques en brulant, contrairement à de nombreux produits organiques.

On l'oublie aussi souvent, notre région est sujette à une certaine sismicité, rare, mais pas nulle.
Mises en œuvre conformément aux règles de l'art, les structures bois présentent naturellement, de part leurs liaisons "élastiques", une capacité d'absorber les déformations lies aux phénomènes sismiques.